Coaching individuel

Une dynamique d’accomplissement personnel et professionnel

  Portrait Of Businessman - Photo © dashek / Photos.com

 

arr_typ  Définition du coaching

Le coaching individuel désigne le processus intersubjectif par lequel un individu (le coaché) recourt à un interlocuteur référent (le coach) pour être accompagné dans une ou plusieurs dimensions de son développement personnel et professionnel.

Ce processus vise à amener progressivement le coaché en position de jouer sa partie au meilleur de lui-même, dans une relation pertinente à son environnement.

 

arr_typ  A qui s’adresse le coaching ?

A toute personne qui, se sentant en responsabilité de sa propre évolution, souhaite se donner les moyens d’exprimer au mieux son potentiel, en accord avec ses motivations profondes, dans le contexte personnel et professionnel qui est le Lost In Deep Thought - Photo © Jacob Wackerhausen / Photos.com sien.

Il peut s’agir, à des moments très différents de leur parcours, d’individus engagés dans des domaines d’activités aussi divers que :

  • l’entreprise et le monde économique en général
  • la fonction publique
  • les professions libérales
  • le sport amateur ou professionnel
  • la création artistique et les activités culturelles
  • l’exercice de responsabilités politiques et sociales

De fait, le recours au coaching est moins lié à un type d’activité qu’à la démarche d’un individu qui, à un moment-clé de son parcours, fait le pari d’investir activement dans son développement, aussi bien personnel que professionnel.

 

arr_typ  A quel moment fait-on appel au coaching ?

Le recours au coaching s’articule en général autour d’un enjeu de développement :

  • le Marble Staircase With Red Carpet - Photo © Gargolas / Photos.com souhait d’être accompagné de manière structurante dans une période-clé de son parcours, ou encore d’en optimiser l’orientation et le développement sur le long terme
  • l’accession à des paliers de responsabilités, de notoriété, de statut personnel ou professionnel
  • le besoin de se mobiliser au mieux en vue d’un objectif ou d’un projet spécifique
  • une décision importante à prendre, impliquant un choix personnel ou professionnel « en connaissance de cause »
  • la volonté de réinvestir au mieux son potentiel dans un contexte différent, après une réussite dans un premier parcours (passage à la seconde carrière, reconversion sportive, création d’entreprise)

Il s’origine également dans la perception d’un obstacle ou d’une difficulté à surmonter :

  • le sentiment que « ça ne se passe aussi bien que ça devrait », compte tenu des capacités de l’individu et des opportunités de l’environnement
  • une Thoughtful - Photo © Stockbyte / Photos.com insatisfaction liée à une problématique récurrente qui fait obstacle au développement (problème d’efficacité personnelle, difficultés liées au stress, blocage relationnel, manque de confiance en soi ou d’estime de soi, « peur de gagner », conduite d’échec devant le succès)
  • un besoin d’appui pour traverser un passage difficile dans un contexte de fragilisation individuelle (surmonter un échec personnel ou professionnel, redémarrer après un accident de la vie)
  • le sentiment de ne pas réussir à exprimer pleinement son potentiel, ou de ne pas être en accord avec ses motivations authentiques

 

arr_typ  Spécificité du coaching personnel

La spécificité du coaching personnel (par rapport au coaching d’entreprise) est la plus grande ouverture à la dimension personnelle des problématiques abordées, ainsi que la prise en charge financière du coaching par le coaché lui-même, en toute responsabilité et confidentialité.

 

arr_typ  Rôle du coach et limites du coaching

Business Meeting - Photo © Jacob Wackerhausen / Photos.com Le coach travaille essentiellement sur l’expression du potentiel individuel du coaché dans une ou plusieurs dimensions de sa sphère d’activité socialisée, et sur l’optimisation de sa relation à l’environnement concerné.

La pratique du coaching renvoie nécessairement à certains moments aux figures de l’entraîneur, du conseiller, du thérapeute. La fonction principale du coach est cependant avant tout d’être un préparateur individuel, dont Successful Young Businessman - Photo © Jacob Wackerhausen / Photos.com l’angle de travail est celui de la dynamique de développement dans ses trois temporalités (historique d’expérience, système relationnel actuel, et vision prospective).

Même si la demande qui lui est faite est souvent multiple, mal cernée ou ambiguë, on peut considérer que ne relèvent pas directement du coaching les demandes qui apparaissent principalement motivées par :

  • Un besoin d’acquisition ou de renforcement de capacités techniques (>> concerne en priorité : formateur / entraîneur)
  • Une Compass - Photo © Özge Karzan / Photos.com recherche d’information ou d’expertise (>> concerne en priorité : consultant / expert concerné)
  • Une demande d’encadrement ou de participation à l’activité (>> concerne en priorité : manager / partenaire / prestataire sous-traitant)
  • Une prédominance de souffrance psychique ou de troubles psychosomatiques (>> concerne en priorité : médecin / psychothérapeute)

Ces différents cas ne sont pas exclusifs d’un recours au coaching, qui peut intervenir In The Sun - George Doyle / Photos.com en parallèle (par exemple en complément de la formation ou de l’entraînement), ou  dans un second temps (par exemple après un premier travail psychothérapique),  mais ne constitue simplement pas le point d’entrée le mieux indiqué ni le plus urgent au regard de la problématique concernée.

Plus généralement, on ne doit pas perdre de vue que le coaching ne repose sur aucune recette miraculeuse, et ne se veut en rien une thérapie de la réussite obligatoire et du bonheur garanti.

Il vise simplement à aider un individu, tel que son histoire le constitue, avec ses motivations, ses talents et ses vulnérabilités, à tracer au mieux sa voie, nécessairement unique et singulière, dans le monde tel qu’il est, avec ses possibilités, ses contraintes, ses rencontres et ses richesses.

 

 

Running The Road - Photo © Maridav / Photos.com

 

« La vie de chaque homme est un chemin vers soi-même, l’essai d’un chemin, l’esquisse d’un sentier. Personne n’est jamais parvenu à être entièrement lui-même ; chacun, cependant, tend à le devenir, l’un dans l’obscurité, l’autre dans plus de lumière, chacun comme il le peut. »

Hermann Hesse
Demian

 

« Toute destinée, si longue et si compliquée soit-elle, compte en réalité un seul moment : celui où l’homme sait une fois pour toutes qui il est. »

Jorge Luis Borges

 

“The privilege of a lifetime is being who you are.”

Joseph Campbell
Reflections on the Art of Living

 

« La vie est courte mais très large. »

Jim Harrison
La route du retour

« Hors du soleil, des baisers et des parfums sauvages, tout me paraît futile… C’est le grand libertinage de la nature et de la mer qui m’accapare tout entier. Que d’heures passées à écraser les absinthes, à caresser les ruines, à tenter d’accorder ma respiration aux soupirs tumultueux du monde ! Enfoncé parmi les odeurs sauvages et les concerts d’insectes somnolents, j’ouvre les yeux et mon cœur à la grandeur insoutenable de ce ciel gorgé de chaleur. Ce n’est pas si facile de devenir ce qu’on est, de retrouver sa mesure profonde. »

Albert Camus
Noces à Tipasa

 

“We are born naked, wet and hungry. Then things get worse.”

W. C. Fields

 

« L’homme vaut beaucoup plus et beaucoup mieux que ce que l’on peut attendre de lui quand on espère le voir « réussir ». »

Georges Perros
Papiers collés, 1

“There’s only one corner of the universe you can be certain of improving, and that’s your own self.”

Aldous Huxley
Time Must Have a Stop

 

« Je pleurai à l’idée que la vie fût si simple, et serait si facile si nous étions nous-mêmes assez simples pour l’accepter. »

Marguerite Yourcenar
Alexis ou le Traité du Vain Combat

 

“It takes courage to do what you want.

Other people have a lot of plans for you.

Nobody wants you to do what you want to do.

They want you to go on their trip, but you can do what you want.

I did. I went into the woods and read for five years.”

Joseph Campbell
Reflections on the Art of Living